voeux 2021

La société des Amis du Musée Josèphe Jacquiot se joint à Madame Juret ,conservatrice du Musée pour vous presenter ses meilleurs voeux pour 2021 en souhaitant vivement que les conditions sanitaires soient bientôt réunies pour pouvoir retrouver le chemin du musée et le retour des conférences.... 
Avec ses voeux, Madame Juret nous fait part d'un triste évènement mais montrant combien notre Musée de Montgeron est apprécié  :
"Une collection d'antiquités égyptiennes très importante comportant plusieurs dizaines d'oeuvres d'un immense intérêt aurait dû entrer au Musée Josèphe Jacquiot (sous réserve de l'acceptation de l'équipe municipale).  Mais le sort en a décidé autrement.
Par l'intermédiaire d'un ami qui avait recommandé notre musée, un généreux donateur, collectionneur d'antiquités égyptiennes, avait l'intention de nous faire ce  legs inespéré qui aurait multiplié environ par trois notre collection, voire plus  ! Malheureusement ce généreux donateur est décédé quelques jours avant d'avoir pu finaliser ce legs. Immenses regrets ! Regrets pour cette collection qui nous échappe, mais aussi pour la brusque disparition de cette personne extrêmement cultivée et sympathique. Il s'intéressait au souvenir et à l'oeuvre du Chanoine Drioton, heureux à la perspective que sa collection, constituée avec passion au fil des années, puisse être associée à son souvenir.
Seule consolation que j'ose exprimer ici : ceci témoigne du sérieux et de la valeur des choix que j'aie fait pour les acquisitions effectuées sur le legs Josèphe Jacquiot et de la confiance que nous portait ce Monsieur, membre de la Société Française d'Egyptologie.
Par ailleurs, au début du mois de décembre, Marie Andrée Larue, Présidente de ECLAT, toujours attentive aux actions du Musée et au développement de ses collections, m'a signalé deux oeuvres qui intéressent notre Histoire locale. Elles étaient proposées à la vente par la Galerie Nouvelle Athènes, 22, rue Chaptal, Paris 75009. Tel 01 75 57 11 42.
N° 16 de Paul Flandrin  “vue de Rome depuis Le Pincio” – 1834
 N° 37 de Carolus Duran “la tentation de Saint-Antoine” – vers 1883
J'ai bien évidemment alerté MM. Franck Leroy (*1) et Boris Millot (*2).
Peut-être sont-elles encore en vente.
Il me reste à vous renouveler mes voeux et à vous assurer de mon entier dévouement pour votre Musée.
Bien cordialement
Michèle Juret "
(*1)Maire adjoint en charge des affaires culturelles de la ville de Montgeron
(*é)Président de la société des Amis du Musée Josèphe Jacquiot